Pierre Lhomme, AFC

Pierre Lhomme par © Paul Grandsard

 

Pierre Lhomme, chef opérateur, ou plutôt « cinéaste », comme il aime appeler tous ceux qui participent à la création des films, a marqué de son empreinte plus d’un demi siècle de cinéma. C’est après des études aux États-Unis et la tentation d’une carrière de clarinettiste qu’il choisit sa vocation.

Diplômé de « l’école de Vaugirard » (aujourd’hui Louis Lumière) en 1953, il rencontre pendant son service militaire un certain Alain Cavalier, avec qui il fait ses premières armes en tant que directeur de la photographie. S’ensuivra une route qui croisera celles de Chris Marker, Jean Eustache, Jean-Paul Rappeneau, Marguerite Duras, Philippe de Broca, Robert Bresson, Benoît Jacquot, Claude Miller, James Ivory et tant d’autres.

Retiré des plateaux depuis l’avènement du numérique, il se consacre aujourd’hui à un travail de transmission et de mémoire, notamment autour de la restauration de films.

 

La filmographie de Pierre Lhomme par le site de l'AFC.

 

Pierre Lhomme fut interviewé par les étudiants de l'école en 2011 à Cannes, à propos de la restauration du Sauvage de Jean Paul Rappeneau. Il parle aussi de son travail sur les scènes de nuit.

 

Chris Marker a été un collaborateur important dans la vie de Pierre Lhomme dès Le Joli Mai qu'ils ont co-réalisé. Chris Marker parle dans la revue Jeune Cinéma du Joli Mai, et Pierre Lhomme vient appuyer son propos en lui rendant hommage.

Le film a été restauré sous la direction de Pierre Lhomme, François Régis Viaud de chez Mikros en parle.

 

Pierre Lhomme parle à la Cinémathèque de Toulouse de la restauration de L'Armée Des Ombres de Jean Pierre Melville.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochaine séance

 

Mardi 5 Septembre

2017

à 20H00

 

Le scaphandre et le papillon, réalisé par Julian Schnabel

 

En présence du cadreur

Berto, AFCS

 

 

Celle d'après