Raymond Depardon et Claudine Nougaret

C'est à l'âge de 12 ans que Raymond Depardon réalise ses premières photographies au moyen d'un appareil 6x6.

En 1960, il rentre à l'agence Dalmas et devient le principal reporter en l'espace de 10 ans. Il couvre toutes sortes de sujets, des Jeux Olympiques à la guerre d'Algérie. Puis il crée l'agence gamma, avant de réaliser son premier court métrage documentaire tourné en Tchécoslovaquie, un an après la répression soviétique du Printemps de Prague, Ian Palach. Il photographie ensuite les guerres civiles au Liban et en Afghanistan pour l'agence Magnum. En 1981, il réalise Reporters, puis Urgences en 1985. En 1995, le film Délits flagrants obtient le César du meilleur documentaire. Naviguant entre la photo et le cinéma, Depardon scrute le monde et ses institutions.

 

Claudine Nougaret suit les cours du soir de Louis Lumière en section son, avant de participer à de nombreux courts métrages. Elle assure le son direct du film Le Rayon vert d'Eric Rohmer, devenant ainsi la première femme ingénieur du son du cinéma français. Responsable du son sur de nombreux films de son mari Raymond Depardon, tels que Urgences, La captive du désert, Délits flagrants ou Un homme sans l'Occident, elle coréalise avec lui Journal de France.

 

Les deux époux et collaborateurs fondent ensemble la société de production Palmeraie et désert.

 

==> Pour en savoir plus sur leur biographie et filmographie, leur site officiel:

http://www.palmeraieetdesert.fr/

 

==> Interview filmée à l'occasion de la sortie de Journal de France

https://www.youtube.com/watch?v=du_rrMy4y50

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochaine séance

 

Mardi 5 Septembre

2017

à 20H00

 

Le scaphandre et le papillon, réalisé par Julian Schnabel

 

En présence du cadreur

Berto, AFCS

 

 

Celle d'après