Antoine Héberlé

Antoine Héberlé sur Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé.
Antoine Héberlé sur Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé.

 

 

C'est la rentrée!

 

Et mercredi prochain, nous recevrons Antoine Héberlé, AFC, pour la projection de Voici venu le temps d'Alain Guiraudie.

 

Pour préparer cette séance, il vous reste quelques jours. Nous vous proposons de vous familiariser avec son travail et pour cela, voici quelques liens qui peuvent vous intéresser : 

- des entretiens à l'AFC : sur Grigris et Les méduses

- un autre entretien à propos de Grigris

- un lien vers la dernière lettre de la CST

 

N'hésitez pas à regarder d'autres films de sa filmographie, nottament les autres Guiraudie (Pas de repos pour les braves) ou ceux de Leaticia Masson ou Stéphanie Brizé.

 

En complément, une petite biographie, que vous retrouverez au dos du fly :

 

En sortant de Louis Lumière, Antoine Héberlé débute en éclairant des courts métrages et des clips (VRP, Mano Negra). Le premier long métrage qu'il photographie, O fim do mundo de João Mário Grilo, est sélectionné à Cannes dans "Un certain regard".

Il travaille ensuite avec de nombreux réalisateurs français, notamment Laetitia Masson (Love me, 2000), Alain Guireaudie (Pas de repos pour les braves, 2002) et Stéphane Brizé. En 2004 et 2005, il tourne deux films à l'étranger : Paradise Now de Hani Abou Assad et Les méduses de Etgar Keret et Shira Geffen.

En 2013, il reçoit le prix de la CST pour Quelques heures de printemps de Stéphane Brizé et le prix Vulcain pour Grisgris de Mahamat Saleh Haroun.

Dans Voici venu le temps, il alterne lumière naturaliste et effets pour proposer une photographie à l'image du film : originale et étonnante.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochaine séance

 

Mardi 5 Décembre

2017

à 20H00

 

Boxing Gym, réalisé par Frédérick Wiseman

 

En présence du mixeur

Emmanuel Croset

 

 

 

Celle d'après